Archéologie découverte de la dépouille de la demoiselle de cristal en images

first_imgArchéologie : découverte de la dépouille de la “demoiselle de cristal”, en imagesBelize – Les restes d’une jeune fille âgée d’environ 18 ans, deux de ses vertèbres brisées, ont été retrouvés reposant sur le sol d’une grotte. Connue également sous le nom de “Demoiselle de Cristal”, la défunte fait à nouveau parler d’elle après un millier d’années.Elle a été découverte dans des grottes situées dans la réserve naturelle de Tapir Mountain. Celles-ci sont accessibles après un trajet de quelques heures en Jeep depuis San Ignacio jusqu’à Belize et une heure de marche à travers la jungle. Là se trouve Actun Tunichil Muknal, l’accès aux grottes. Après y avoir pénétré, il faut encore nager à travers l’espace souterrain rempli d’eau puis descendre la rivière souterraine située là pendant un kilomètre. Au fond de ce dédale souterrain, on a découvert des squelettes humains, traces des anciens sacrifices rituels des Mayas à leurs dieux, il y a un millier d’années. Les squelettes, une fois étudiés, forment un groupe composé aussi bien de jeunes enfants que d’adultes. Quatre d’entre eux ont entre 1 et 3 ans, et ont été entreposés dans des creux des parois avec un enfant de 7 ans. Un  adolescent de 15 ans a été retrouvé dans une plus petite partie de la grotte, adjacente à la salle principale. Il apparaît que celui-ci avait été entravé avant d’être tué. Le reste du groupe est constitué d’adultes dont l’âge se situe entre 30 et 40 ans. Les crânes des plus jeunes individus présentent des déformations, la forme de leur crâne étant plutôt allongée, leur donnant probablement une allure singulière. La plupart des squelettes portent les marques d’un traumatisme violent à la tête bien que certains restes semblent avoir été complètement brisés. Il a été difficile de dater leur mort avec précision, car ils se sont progressivement intégrés au sol de la grotte à cause du calcaire et de l’humidité. Néanmoins, les scientifiques ont pu estimer grâce à des poteries que ces sacrifices dataient de 800 ans environ. À lire aussiUne momie égyptienne vieille de 5500 ans renverse nos croyances sur l’embaumementUn peu plus loin dans la grotte, le plus fameux des squelettes pour les scientifiques serait la dépouille d’une jeune fille de 18 ans, connue aussi sous le nom de “demoiselle de cristal”. Elle est unique de par la position dans laquelle elle a été disposé ainsi que par ses deux vertèbres brisées. Les scientifiques pensent en effet que la jeune fille serait morte d’une façon particulièrement violente puis jetée au sol  et qu’elle serait restée ainsi pendant 1.100 ans. Le squelette repose sur le sol de la grotte depuis si longtemps qu’il s’est calcifié, donnant la sensation que ses os étincellent comme du cristal dans la lumière des lampes torches, d’où le surnom de la dépouille. Découvrez-la en images : https://www.maxisciences.com/arch%e9ologie/les-scientifiques-decouvrent-le-squelette-de-la-jeune-fille-de-cristal_art9439.html Le 30 septembre 2010 à 13:36 • Emmanuel Perrinlast_img